Aide à l’entreprise Dieudonné et Violette

VERN A TRAVERS LE MONDE A BESOIN DE VOUS !

L’Atelier Dieudonné et Violette

Un atelier social et solidaire exemplaire

Cet Atelier de ferronnerie d’art, situé à Madagascar, est devenu au fil des ans un véritable petit village solidaire. Une leçon de vie et de partage où chacun récolte les fruits de son propre travail. Jugez vous-même : L’Atelier fabrique des objets en fer forgé tels que chaises, baobabs, lampes, animaux, coupelles, … Tout est fabriqué avec des outils rudimentaires à même le sol en aplatissant, découpant et soudant la tôle de gros bidons d’huile vides pour les transformer en de superbes objets de décoration. Ces objets sont ensuite exposés dans la boutique de la ferronnerie et proposés à la vente aux touristes qui viennent visiter l’atelier et lors de foires en France. Mais l’Atelier est Lire la suite

Chut … On parle de VTM !

https://podcasts.ouest-france.fr/attachments/images/channel/1/itunes.pngOUEST-FRANCE | Article publié le 16/03/2021

Vern-sur-Seiche. 

     Solidarité: Vern à travers le monde veut soutenir une entreprise malgache

Le conseil d’administration de Vern à travers le monde, association de Vern-sur-Seiche, a décidé de soutenir une entreprise sociale et solidaire malgache de ferronnerie d’art. Ses difficultés ont été aggravées par la crise.

L’atelier de Dieudonné et Violette | OUEST-FRANCE

 

En mars, Vern à travers le monde (VTM), association de Vern-sur-Seiche (Ille-et-Vilaine), a pour habitude d’organiser un marché solidaire, son assemblée générale et un repas dansant. Dans l’obligation d’annuler ces manifestations, en 2021 comme en 2020, l’association a décidé d’aider l’Atelier de Dieudonné et Violette.Une entreprise sociale et solidaire de ferronnerie d’art

Lire la suite

Vern-sur-Seiche. La 4ème « Bourse aux Livres et aux Collections » est sur les rails

Les représentants des trois associations organisatrices.

 Vern à Travers le Monde, association de solidarité internationale, avec les collectionneurs du Philatélic’club Vernois et Philapostel Bretagne, ont finalisé les préparatifs de la bourse aux livres et aux collections du 26 janvier 2020.

  A cette occasion, un timbre sera émis aux couleurs de VTM (Vern à Travers le Monde) pour son 40ème  anniversaire. Un bureau postal temporaire permettra aux visiteurs d’acquérir et d’oblitérer ces timbres et les souvenirs associés

   « Les divers points logistiques et les actions restant à réaliser ont été passés en revue. Gageons que, comme les années passées, les 120 tables exposants ne tarderont pas à être réservées », espèrent déjà les trois associations organisatrices.

  Le bénéfice de cette bourse solidaire permet notamment à VTM de financer ses actions de solidarité à Madagascar, au Sénégal, en Guinée (rénovation d’écoles, dotation de manuels et de fournitures scolaires, mise en place de jardins pédagogiques, de locaux sanitaires et d’hygiène…).

  Les nouvelles capsules seront présentées à cette occasion. Et comme chaque année, une tombola gratuite toutes les heures permettra aux visiteurs de gagner des lots de timbres, de livres, de monnaies ou de capsules de champagne.

  Les trois associations n’attendent plus qu’un public nombreux pour une complète réussite de cette bourse solidaire.


					

Les intempéries

A Madagascar, le mois de Février est le mois du reboisement. En général, la pluie a déjà mouillé le sol en ce temps. Chaque année, les fonctionnaires des différents ministères, les bureaucrates des  sociétés privées, des établissements universitaires, scolaires organisent des opérations de reboisement. Plusieurs pieds de jeunes arbres sont plantés sur différents endroits. Depuis quelques années, le reboisement est plus cadré. Il est suivi. Ainsi, avant toute  opération  de reboisement, l’endroit est étudié : le  type de sol est  bien déterminé pour savoir l’espèce d’arbre à planter.

Les enfants du Sud

Chaque année, l’attente de la pluie est un problème … Suite

Les enfants des rues

Depuis la crise politique de 2009, plus de 600000 enfants ne sont point scolarisés. Les rues de la capitale sont pleines d’enfants âgés de 4 à 15 ans, mal vêtus, mal nourris. Ils cherchent de quoi manger, quêtant si par chance ils trouvent des passants qui grignotent dans la rue. Souvent, ils sont à côté des  gargotes qui vendent du thé, du café,  des beignets, demandant leur part aux clients. Suite …

La déscolarisation à Madagascar

A Madagascar, le taux d’abandon est plus de 5,5% entre 2008-2011. Le taux de survie en primaire est grave ; sur 10 enfants, 3 seulement sont en mesure de terminer un cycle complet. Cette déscolarisation s’accentue chez les adolescents. En milieu rural, certes, les CEG  se rapprochent des paysans, mais, ils n’arrivent plus à scolariser les adolescents. Dans les CEG et Lycées publics, les parents doivent contribuer de plus en plus à la charge de l’établissement. L’éducation n’est plus gratuite.

Découvrez la suite de cet article de nos correspondants.