Apprendre le malgache #34 : la fin de l’année scolaire

Mifarana ny taom-pianarana (fin de l’année scolaire)

A Maromaro ihany ny zavatra natrehantsika tamin’ity taona ity a !

PH: Maroumaru iani ni zavatr natréantsik  tamin’ty taoun ty a !

TR: On a vécu pleins d’événements cette année !

B : Eny tokoa raha tsy itanisa afatsy ny voyage d’étude, ny fanatanjahan-tena, ny fetin’ny sekoly sy ny sisa !

Ph : Eni toukou, ra tsi itanis afatsi ni voyage d’étude, ni fanatanjatena, ni fétin’ni sékouli si ni sisa !

Tr : Oui, si l’on n’énumère que le voyage d’étude, le sport, la fête du collège et bien d’autres encore !

A : Fa anisan’ny taona nahafinaritra kosa aloha ity e!

Ph: Fa anisan’I taouna nafinaritr kousa loua ‘ti é!

TR : Mais c’était une année merveilleuse !

B : Ie,  mitsodrano ary mirary soa an’ireo hanala fanadinana sisa no azontsika ambara amin’izao farany izao!

PH : Ié,   mitsoudranou ari mirari sou an’iréou anala fanadinana sisa nou azoutsik ambar amin’izaoy farani ‘zaou !

TR: Oui, en cette fin d’année scolaire, toutes nos bénédictions et tous nos souhaits à ceux qui vont passer les examens officiels.

Et maintenant c’est à vous !

La fin de l’année scolaire

L’année scolaire 2017 2018 touchait à sa fin le 03 août 2018 dernier. C’est une année scolaire comme tant d’autres si on ne considère les congés dus aux vacances de peste de début d’année scolaire ces événements marquent cette année scolaire, surtout les quatre derniers mois entre autres les sorties des classes de 7eme, le sport inter-cluny, la fête du collège et la messe de fin d’année scolaire.

Au mois de Mai, nos deux classes d’examen … Suite …

La fête nationale Malagasy

Notre pays a retrouvé son indépendance perdue le 26 Juin 1960. La date de ce retour de l’indépendance est devenue jour de la fête nationale.

La fête commence dès la soirée du 25 Juin. Une salutation spéciale au menu : « arahaba tratry ny asaramanitra » (salutation en ce jour béni). A partir du 1er Juin, chaque maison est ornée de drapeaux, tout comme les bâtiments administratifs, ministériels, communaux, ruraux. Pour mieux se préparer à la fête, l’après -midi du 25 Juin est férié.

Dans la soirée, tout le monde sort dans la rue pour accompagner les enfants à parcourir le village ou le quartier, lampion en main… Suite …

Randonnée SoliRandoBreizh

La SoliRando termine sa préparation pour le séjour de Novembre au Sénégal. Une association composée de femmes qui participera à ce voyage nous a fait l’honneur de se nommer Solirandobreizh.
Afin de collecter des fonds pour aider une école lors de notre SoliRando, elles organisent une randonnée de 8 km dans le pays de Vitré au barrage de la Cantache, le dimanche 16 septembre à 10h00.
 
Lieu de rendez-vous: parking de l’espace Sauvée, 14 rue Ripert 35500 Montreuil sous Pérouse à 10h00 précises ; Participation 5 euros par adulte et gratuite pour les enfants
 
Inscriptions par mail :   solirandobreizh@gmail.com             
Merci de laisser votre n° de portable lors de votre inscription. Un petit apéro vous sera servi à l’arrivée offert par l’équipe de Solirandobreizh.
N’hésitez donc pas à vous inscrire, venez nombreux !

Le mariage

Chez nous, on distingue trois types de mariage : le mariage traditionnel ou « vodiondry », le mariage civil et le mariage religieux. En général, dans plusieurs régions de Madagascar, particulièrement à la campagne, seul le mariage traditionnel est obligatoire pour l’union d’un homme et d’une femme.

La société malagasy n’accepte point qu’une jeune fille quitte la maison familiale pour vivre en couple sans le vodiondry Suite …

La SoliRando à l’honneur

Retrouvez à cette adresse l’article du Télégramme sur la deuxième SoliRando :

https://www.letelegramme.fr/ille-et-vilaine/rennes/rennes-il-organise-sa-deuxieme-randonnee-solidaire-au-senegal-27-07-2018-12040454.php

Apprendre le malgache #31 : le Handicap

Resadresaka

A : Manao ahoana tompoko o! Hono oa afaka mba tantarainao kely anay ve ny fiainanao amin’ny ankapobeny amin’izao fahasembanana misy eo amin’ny vatanao izao azafady?

PH: Manaou aouna toumpoukou ô!Hounou oua afak ba tatarénaou kéli anai vé ni fiainanaou ami’akapoubéi am’izaou fahasembanana misi éou amin’i vatanaou ‘zaou azafadi?

TR: Bonjour, dites, pouvez -vous nous parler un peu de votre vie en général compte tenu de votre handicap s’il vous plait ?

B : Manao ahoana tompoko, izaho tompoko dia olona manana kilema eo anivon’ny tongotro ka noho izany dia somary sahirana aho amin’ny fivezivezena amin’ny ankapobeny fa saingy kosa dia miasa manao kiraro aho ary mahavelona tsara ny fianakaviko. Makany amin’ny dokotera isaky ny enimbolana kosa aho mba afahako manara maso ny fahasalamako.

PH : Manaou aouna toumpoukou, ‘zah toumpoukou dé oulouna manana kiléma éou anivoun’ny  toungoutrou ka nou ‘zani dé soumary sahiran ahou amin’ni fifamézivézéna amin’ni akapoubény fa saingy kousa dé miasa manaou kirarou ahou ari mahavélouna tsaa ni fianakavikou. Makani amin’i doukoutéra isaki ni énimboulana kousa ahou mba afaakou manara masou ni fahasalamakou.

TR : Bonjour, je suis une personne ayant un handicap au niveau de pied, j’ai des difficultés pour se déplacer en général mais je travaille en tant que cordonnier et j’arrive parfaitement à subvenir au besoin de la famille. Je vais chez le médecin tous les trois mois pour faire un contrôle de mon état.

A: Izany hoe afaka milaza izany ianao fa miaina tsara toy ny olona rehetra ihany?

PH: ‘zani oué afak milaz ‘zani énaou fa miaia tsara toui ni oulouna reetra iani énaou?

TR: donc vous pouvez dire que vous avez la possibilité de vivre comme tous les autres gens?

B : Eny tompoko, afaka miaina tsara toy ny olona rehetra ny olona misy fahasembana fa fotsiny mila miezaka tsara satria avo roa heny noho ny ezaka ataon’ny olo-tsotra no tokony ataon’izy ireo mba ahita mangirana amin’ny fiainana.

PH : Eni toumpoukou, afak miaia tsar toi ni oulouna réhéta ni oulouna misi fahasémbana fa fotsini mila miézaka tsara satria avou roué ni mou ni ézak ataoun’ni oulou-tsoutra nou toukouni ataoun’izi iréou mba aita mangirana amin’ni fiainana

TR : oui, les personnes ayant un handicap peuvent très bien vivre comme tout le monde mais ils doivent juste faire l’effort nécessaire pour y arriver, en effet ils doivent travailler deux fois plus que les personnes normales pour réussir dans la vie.

Et maintenant, c’est à vous !

Les handicapés physiques Malagasy

Chez nous, les handicapés physiques connaissent différentes situations. Mais rares sont ceux qui ont la chance de jouir de bonne condition de vie. Beaucoup d’aveugles ont leurs bâtons blancs pour circuler. Des associations religieuses ou laïques s’occupent d’aveugles ou de mal voyants. Ils sont en pensionnat ou en famille mais pris en charge par une association.

Toutefois, … Suite …

Tolona (la lutte)

Le 29 Mars dernier, c’est jour férié à Madagascar, en souvenir du 71ème anniversaire du 29 Mars 1947. C’était un évènement historique nommé « la révolte de 29 mars » car, dans la nuit de 29 au 30 Mars 1947 des hommes attaquent le camp militaire français à Moramanga. Des émeutes, des révoltes éclataient presque dans toute l’île. Plusieurs Malagasy y ont laissé leur vie. Le parti politique MDRM, un mouvement politique indépendantiste est présumé responsable de la révolte. Les dirigeants sont exilés, condamnés aux travaux forcés, emprisonnés et même fusillés comme lieutenant RANDRIAMAROMANANA Albert en 1948.

C’était une révolte contre le pouvoir colonial. Madagascar a perdu son indépendance … Suite …

Apprendre le malgache #30 : Tolona

Tolona (la lutte)

A: 29 Mars androany, andro fahatsiarovana ireo mahery fo an’ny firenentsika

PH: 29 Mars androuani, androu fahatsiarouvan ‘réou mahéri fon’ni firénétsika

TR : Aujourd’hui c’est le 29 Mars, la commémoration de nos braves martyres.

B: Eny tokoa, ilaina dia ilaina ny fahatsiarovana azy ireo sy ny fampafantarana ny tantara amin’ireo taranaka mifandimby.

PH : éni toukoua, ilain dé ilain ni fatsiarouvan azi réou si ni fapafataran ni tantara amin’iréou taranaka mifandimbi

TR : Oui, la commémoration est vraiment importante et apprendre aux générations l’Histoire.

A: Marina mihitsy izany amin’izay fantatr’izy ireo ny lalana tokony izorana

PH: Marin mintsi ‘zani amin’zai fantatr’izi ‘réou ni lalana toukouni izourana

TR : Oui, c’est vrai comme ça ils savent où mettre leurs pieds.

B: Sady mba tsy ho very maina koa ny tolona nataon’ny teo aloha e.

PH: Sadi ba tsi hou véri kou ni touloua nataoun’ni téou alouha .

TR : Ainsi, les luttes de nos aînés ne seront pas vaines.

Et maintenant c’est à vous !

La période de soudure

La saison de pluie, c’est-à-dire l’été est la période de soudure pour nous autres Malagasy. Pour cette saison, la pluie est abondante et cela durera jusqu’en fin mars. Une bonne saison de pluie est une aubaine pour le Sud. Les paysans peuvent cultiver et la famine ne sera pas au rendez-vous pour cette année. C’est également une réjouissance pour tous les paysans malagasy car ce qu’on a semé est « arrosé » naturellement et les rizières ont assez d’eau. La sècheresse de l’année dernière où les paysans n’ont pas pu cultiver à leur guise n’est plus qu’un mauvais rêve.

Mais, comme on dit, ce qui fait le bonheur des uns est un malheur pour d’autres.

Suite …

Apprendre le malgache #29 : la période de soudure

NY MAINTSO AHITRA (LA PERIODE DE SOUDURE)

A : Fa enjana ihany aloha ny miatrika an’ilay maintso ahitra e, aiza ve koa isan-taona izao dia miha mitombo foana ny fahasahiranana.

PH : Fà énàna iani alou ni miatrika an’lé mèntsou aitra é, aiza vé ko isan-yaoun ‘zaou dé miha mitoumbou fouana ni fasahiranana.

TR : Mais c’est vraiment difficile de faire face à la période de soudure, plus chaque année ça devient de plus en plus compliqué.

B : Ie, aiza ve koa miaraka tonga amin’ny tsy fiakaran’ny vokatra ny rivodoza sy ny tondradrano izay manampy ny fahasahirana efa misy amin’ny andavan’andro.

PH : Ié, aiz vé kou miarak tounga amin’ni tsi fiakaran’i voukatra ni rivoudouza si ni toundradranou ‘zai manampi ni fasairanan éfa misi amin’i andavan’androu.

TR : Oui, en plus il y a le cylone et l’innondation qui arrive juste au moment où on n’a pas de récolte qui vont s’ajouter au difficulté que l’on rencontre déjà tous les jours.

A : Tena enjana ihany aloha ilay izy e, ny kilaoan’ny vary izao no efa ho telo arivo ariary (3000 ariary) kanefa tsy misy akory ny vola miditra.

PH : téna énjana iani alou ‘lé izi é,ni kilaoun’ni vari ‘zaou no éfa ho télo arivou ariari anéfa tsi misi akouri ni voula miditra.

TR : C’est vraiment difficile si l’on n’énumère que le prix du kilo de riz qui s’élève à 3000 ariary alors qu’on a même pas de source de revenu.

B : Dia tsy hita intsony izy ity fa ny aina no mateza e !

PH: Dé tsi hita ‘tsoni izi ty fa ni aina nou matéza é !

TR : ET ben on ne sait plus où se donner la tête mais il faut tenir bon.

Maintenant à vous !

 Leçon du jour :  Ny vola (l’argent)

-100 ariary : ariary zato (ariari zatou)

-200 ariary: roanjato ariary (rouanjatou ariari)

-500 ariary: dimanjato ariary (dimajatou ariari)

-1000 ariary: arivo ariary (arivou ariari)

-2000 ariary: roa arivo ariary (rou arivou ariari)

-10000 ariary: iray alina ariary (rai alina ariari)

-20000 ariary: roa alina ariary (rou alina ariari)

Réunion de famille

En début d’année, les malagasy ont la bonne habitude de se souhaiter une très bonne année. Des fois, le jour de l’an on n’arrive à joindre que les parents les plus proches. Pour les autres, comme les familles plus éloignées, les personnes de même association, de même travail ou de même partie politique, la festivité de bonne année se fait plus tard pour différente raison. Mais mieux vaut tard que jamais et chacun s’y met de bonne grâce.

Au nom du Fihavanana, une telle festivité est nécessaire. Dans une grande famille, Suite…

Apprendre le malgache #28 : réunion de famille

FIAONAN’NY MPIANAKAVY (REUNION FAMILIALE)

A: Aiza indray hono ny fifampiarahabana tratry ny taonan’ny fianakaviantsika no atao amin’ity taona ity e?

PH: Eza ‘ndrai ounou ni fifapiarahabàna tràtri ni taounan’ni fianakavitsika nou ataou amin’ty taouna ti é?

TR: Les festivités pour fêter la nouvelle année dans notre famille se tiendront où ?

B : Any amin’ny mahazatra ihany e, ao amin’ny tranon-drazana eny ambanivohitra dia samy mitondra ny sakafo sahaza azy avy sy izay heverina fa kilalao mampialavoly ny mpianakavy e, tsy misy fiovana ny fandaminana e.

PH : ani amin’i ma zatr iani é, aou amin’ni tranoundrazana éni ambanivohitra dé sami mitoundra ni sakafou sahaza azi avi si ‘zai hévérina fa kilalaou mapialavouli ni mpianakavi é, tsisy fiouvana ni fandaminana é.

TR : Comme d’habitude, dans la maison ancestrale dans notre village natal et tout le monde apporte à manger et des jouets pour se divertir, en fait rien n’a changé.

A: Tsara kosa izany koa, dia any indray izany no mihaona sy miara-miala voly ko!

PH: Tsar kous ‘zani kou, dé ani ‘ndray ‘zani miona si miara mialavoli kou!

TR: C’est super, donc on se voit là-bas pour s’amuser et se divertir.

B : Ie sady efa ela anie izay tsy nihaonana izay e, efa samy reraky ny rotoroton’ny fiainana ka mba hiala voly kely miaraka amin’ny fianakaviana indray e !

PH : ié, sadi éfa éla anié ‘zay tsi noaounana ‘zai é,éfa sami réraki ni routouroutoun’ni fiainana ka mba iala vouli kéli miaraka amin’ni fianakaviana ‘ndrai «é !

TR : Oui, en plus ça fait longtemps que l’on ne s’est pas vu, on est tous pris dans la routine de la vie quotidienne et on a besoin de se divertir un peu avec la famille.

Et maintenant c’est à vous !

VERN TIERS MONDE a bradé !

Après une belle soirée de rencontre entre les Chartrains et SoliRando Vtm , les membres de VERN TIERS MONDE ont tenu un stand et participé à l’organisation de la braderie de Vern sur seiche. Beaucoup de ventes dont les bénéfices serviront à mener des actions dans les pays suivis par l’association.

Appel à volontaires

Le 22 avril la fête de la commune de VERN  aura lieu avec VERN TIERS MONDE.  L’association est présente sur l’organisation de la fête, et nous devons tenir et gérer une buvette sur la journée.
Nous avons besoin des  bénévoles sur toute la journée pour la buvette, tenir le stand  VERN TIERS MONDE et aider le comité des fêtes  pour le service du midi et d’autres tâches qui nous serons confiées.
Les personnes qui souhaitent participer à cette journée peuvent s’inscrire auprès de Maryvonne et Hervé .
Cette journée permet de gagner un peu d’argent pour nos actions : Merci d’avance de votre participation !